Comment animer une communauté sur les réseaux sociaux ?

Rédigé par Michel - - Aucun commentaire

Ce n’est plus un secret pour personne : la gestion des médias sociaux est devenue primordiale dans la stratégie de communication des marques. Permettant de favoriser la proximité avec les internautes, ces outils sont nécessaires dès le lancement de l’entreprise afin d’assurer sa visibilité en ligne.

Les règles d’or :

Le community management est un domaine à part entière, généralement confié au community manager, qui a effectué des études poussées et est capable de mettre en place une stratégie de communication sur les réseaux sociaux, en établissant des objectifs et un plan d'action pour atteindre ceux-ci.

Un Community Manager doit être capable d'effectuer de nombreuses actions, ce qui permet d'expliquer pourquoi le métier de community manager ne s'improvise pas :

  • S’imprégner de l’identité de la marque : il transmet les bons messages et les adapte à sa cible

  • Réaliser une veille constante : ne pas rater la dernière actualité, observer les publications des concurrents, vérifier ce qui est dit sur la marque, exploiter à fond les différentes fonctionnalités des réseaux…

  • Répondre au mieux à la communauté : animer une communauté, ce n’est pas seulement la divertir : les réseaux sociaux servent également à informer, et aider à résoudre les problèmes rencontrés par les internautes.

  • Se renouveler : la monotonie dans les publications lassera la communauté. Le but premier est d’attirer l’attention, de marquer les esprits. Il ne faut pas avoir peur de tenter de nouvelles choses : jouer la carte de la polémique peut par exemple s’avérer très bénéfique parfois, à condition bien sûr de savoir l’utiliser à bon escient. Il ne faut pas hésiter à mélanger les formats de publication pour casser la routine.

  • Soigner ses publications : l’orthographe doit être irréprochable, le ton utilisé doit être en accord avec l’identité de la marque, sans quoi sa crédibilité en prendra un coup. Il faut garder en tête que les erreurs, mêmes petites, ne passent jamais inaperçues et que les internautes sont impitoyables vis-à-vis des marques.

  • Générer de l’engagement : le but ultime de toute publication est de devenir virale, de générer le plus d’interactions possibles. Ces interactions peuvent être mesurées par les Key Performances Indicators (KPI) : chaque plate-forme propose en effet des analyses chiffrées pour suivre l’impact de ses publications. Il faut les prendre en compte pour comprendre ce qui fonctionne et adapter la stratégie en conséquence. Jouer sur les visuels est primordial pour renforcer le message et susciter des partages : beaucoup d’utilisateurs ne prendront pas le temps de lire le contenu textuel et s’arrêteront seulement sur les images attrayantes.

Le Community Management peut être assuré au sein même de l’entreprise par une (ou plusieurs) personnes dédié(es) dans les grandes entreprises, ou bien par un prestataire externe, ce qui est le cas dans beaucoup de petites entreprises, qui ne peuvent pas se permettre de payer le salaire d'une personne dédiée à cette mission. Cette agence de communication à Lyon propose notamment des prestations de Community Management en parallèle de la réalisation de sites internet et de supports print.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot ronzc ? :