La nouvelle ère de l’odontologie

Rédigé par José - - Aucun commentaire

On connait tous ou on est tous passés par une endodontie, cette procédure qu’utilisent les dentistes pour éliminer une partie ou la totalité d’une dent. Les causes ? Principalement les caries, suivies de traumas, d’érosions, d’abrasions et usure des dents. Cette infection cause des inflammations et des nécroses qui ne nous permettent pas de manger ou même de parler, selon le niveau d’évolution. La sensibilité au froid ou à la chaleur peuvent affecter aussi la coloration des dents.  

   Devant ces symptômes la plupart des gens désirerait qu’il existe une formule magique qui les libère de devoir passer par cette torture, qui est la plus courante dans les cabinets des dentistes.

   Mais, que se passerait-il si l’on pouvait les oublier à vie ?

   Ça, c’est ce qu’essaient certains scientifiques, concrètement de l’Université de Harvard et Nottingham. Ils ont découvert un bio-matériel synthétique qui a des propriétés régénératives, qui est capable de stimuler la croissance des cellules souches juste dans la pulpe de la dent, d’où surviennent les caries, ce qui pourrait les prévenir, et par conséquent, en finir avec l’endodontie.

   Si bien la découverte a reçu beaucoup des prix et reconnaissance au niveau mondial (second prix du 'Royal Society of Chemistry's Emerging Tecnologies'), il faudra attendre un peu avant qu’elle ne soit commercialisée et que l’on puisse la trouver dans les cliniques dentaires.

   Cette annonce nous ouvre une deuxième question : cela veut-il dire que l’on se trouve devant la fin des endodonties?

   Durant ces dernières années, la technologie s’est centrée sur l’amélioration de la qualité des matériaux et a essayé d’en utiliser de nouveaux qui soient plus légers et agréables pour les dents ; on les utilise tous les jours, minimum trois fois, il faut donc qu’on se sente à l’aise ; que ce soit si on a une couronne, on porte un appareil dentaire ou un dentier.

Jusque maintenant, ce traitement a été utilisé sur les lésions graves, en relation principalement avec des problèmes de la peau, de la colonne vertébrale, brûlures graves, etc. Dans la majorité des cas, le corps réagit positivement et les résultats sont satisfaisants. C’est probablement la raison pour laquelle les scientifiques veulent les utiliser sur d’autres parties du corps comme la bouche. Parce que, si on peut solutionner tous les problèmes avec des cellules souches, qui ne nous dit pas que dans quelques années on ne pourra pas régénérer toute notre denture avec elles ?

   La réparation de matériel dentaire ne serait plus nécessaire, car on disposerait d’une bien meilleure solution. Par contre, on devrait peut-être passer par un bloc opératoire, ce qui deviendrait plus cher et ne serait pas à la portée de toutes les bourses. Jusqu’à ce que cette procédure ne se mette en marche, et qu’elle soit accessible à n’importe quelle clinique dentaire, on ne peut que spéculer sur ce qu’elle sera. Espérons qu’il ne passe pas trop de temps avant de pouvoir bénéficier rapidement de cette avancée scientifique, qui supposera probablement le début d’une nouvelle ère de l’odontologie.
A titre préventif, il est conseillé de soigner les dents bebe et de les renforcer en permettant à bébé de mettre en bouche et macher des objets spécialement conçu pour cela comme les mitaines bébé.

 

Fil RSS des articles de ce mot clé