Comment tester la résistance d'un chauffe eau ?

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

Le chauffe-eau électrique est l'un des détails les plus importants qui doivent être faits sans fatigue pour assurer le fonctionnement ouvert et à long terme du chauffe-eau. L'indicateur sur l'appareil vous permet de savoir facilement quelle opération est en cours, car le chauffage est indiqué par une lumière allumée et l'état inopérant ne s'allume pas.

Inspection visuelle et vérification

Un radiateur surélevé doit être soigneusement inspecté par un plombier pas cher Asnières sur Seine. Le corps de l'élément chauffant doit être exempt de taches noires, car sa présence indique un revêtement cassé. Un tel défaut peut provoquer un choc électrique de la part du lave-linge. Vous devez utiliser un testeur pour déterminer si le chauffage est capable de fonctionner, c'est-à-dire pour chauffer de l'eau.

La résistance dans le TENA de travail doit être la même que celle spécifiée dans la documentation fournie avec le lave-linge, généralement de 20 à 40 Ohm, moins fréquemment que des modèles de 60 Ohm soient disponibles. Si les lectures de l'appareil sont nettement inférieures à ces chiffres, l'élément chauffant n'est pas en bon état.

Le processus de vérification comprend deux étapes

Tout d'abord. L'intégrité du filament incandescent (nichrome) dans l'élément doit être vérifiée. Pour ce faire, le testeur est installé à l'emplacement de test du circuit. Ensuite, si les bornes du testeur sont fermement connectées aux dix contacts et montrent un circuit (le dispositif se met à zéro), la spirale est intacte. Sinon, une pause est donnée et le dix est défectueux.

Pendant le test par un plombier pas cher Paris 16, la chaudière et le thermostat de la chaudière doivent être volés en même temps. Pour ce faire, connectez les bornes du thermostat aux contacts de l'appareil de chauffage et jouez de la même manière sur l'intégrité du circuit. Si le multimètre indique un circuit, cela signifie que le thermostat et l’alimentation sont intacts et qu’aucune réparation n’est nécessaire. Sinon, le thermostat ou l'élément est défectueux et doit être remplacé.

Deuxièmement. Il est nécessaire de vérifier la possibilité de fermeture du corps du circuit (résistance d'isolement de l'appareil de chauffage). Pour ce faire, l'une des bornes du testeur est connectée à l'une de ses bornes et l'autre doit toucher la coque de la résistance électrique avec son contact. Si le dispositif présente une chaîne, cela signifie que la bobine à l'intérieur de l'élément est en contact avec le boîtier et doit être remplacée.

Tester par un mégohmmètre ou une lampe test

Le test de défaillance (résistance d'isolement) est effectué de manière plus fiable à l'aide d'un mégohmmètre. Un terminal de mégohmmètre est connecté au pied dix et l'autre au corps. Si le chauffage électrique est en bon état, la résistance d'isolement doit être de 0,5 MΩ. Si moins, il doit être enlevé et remplacé.

Si le multimètre n'est pas disponible, il peut être remplacé par une lampe test. Un indicateur de contrôle est connecté en série aux contacts de l'élément. S'il est allumé lors de la mise sous tension, il est opérationnel, sinon il doit être remplacé. Le thermostat est contrôlé de la même manière. Toutes les méthodes ci-dessus vous permettent de détecter une défaillance des chauffages électriques et de les réparer avec compétence.

Si vous ne pouvez pas détecter et réparer de façon indépendante la défaillance du chauffe-eau, il est préférable de consulter un spécialiste de la réparation du matériel électrique.

Les chauffes eau sont nécessaires au fonctionnement d’une technique familière. Cependant, il est parfois nécessaire de comprendre si le chauffage doit être remplacé ou réparé. Vérifiez si le chauffage est très simple à la maison.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot erevf ? :